Alt-Minds: De la merde

A l’heure qu’il est, vous devez vous poser les deux questions suivantes:

1) Pourquoi descendre un jeu qu’on vient de conseiller vivement aux gens d’acheter;
2) Pourquoi la vidéo d’introduction n’a rien à voir avec l’article.

La réponde à la seconde est très simple: je ne vais quand même pas continuer à faire la pub d’un truc qui m’a déçu à ce point. Voici donc un apperçu de ce que racontent les personnages de FPS quand ils jouent au poker le week-end. Les anglophones aprécieront.

Quand à la première, c’est très simple, ça me défoule. Ca peut aussi vous éviter d’y mettre votre pognon, mais je me fait de toutes façons peu d’illusions à ce sujet: personne n’écoute mes conseils pourtant (en général) géniaux. En général parceque là, je dois avouer ma déception devant ce jeu.

Voilà la scène: ma moitié et moi, notre fifille sur les genoux, nous aprétons à passer une excellente soirée devant l’héritier d’un des jeux qui nous ont le plus éclaté. On se connecte, on lance le bousin. La vidéo d’introduction est conforme à nos attentes: acteurs à chier mais histoire intéressante, avec plein de trucs mystérieux là ou il en faut. Puis se lance l’interface du machin, en Flash de mes couilles. Attention, serrez les fesse, toutes les vidéos vont maintenant être lues par cette sinistre merde qui va vous permettre de les analyser, y décoder des messages cachés, etc.

Et là, déception: la vidéo lag comme jamais. Le débit du streaming est lamentable, et le logiciel débile n’incluant aucun système de buffering (oui, Mala, un buffer, ça sert à précharger ^^), vous pouvez la mettre en pause une heure ou la regarder 40 fois, ça sera toujours aussi pourri. La même absence de buffer fait que la video ne s’arrete pas toutes les 2 secondes comme sur youtube en 56k, mais une bonne dixaine de fois dans les même deux secondes. On apprend donc que les et u di ants ont di sp a ru s ans lai ss et d e tr ace (imaginez une micro pause par espace) et ça devient vite épuisant.

D’un coté ça semble venir de notre débit, puisque d’autres gens arrivent à jouer. D’un autre coté non, puisque la video d’intro est visible sur dailymotion, ou elle passe parfaitement chez nous. D’autre part, des personnes semblent avoir eu le même problème aux heures de pointes d’utilisation du jeu. Le lendemain à 1h du matin, ça passait pas si mal chez moi… pas terrible mais pas si mal. Hors, le jeu est typiquement fait pour que tout le monde se connecte au même moment, c’est à dire tous les soirs en rentrant du boulot, plus le week-end pour ceux qui ont du retard (et ils risquent d’être nombreux, vu l’exigence du jeu en terme de présence).

Une semaine plus tard, je reviens pour voir si les problèmes sont règlés. Je n’ai joué qu’une heure à la première semaine gratuite et le jeu permet de faire en retard les étapes précédentes de l’enquête si nécessaire. Et elle est passé ou ma première semaine gratuite? Disparue. Plus qu’un bouton raquez pour jouer sur mon compte. C’est ça, je vais lâcher 3 euros juste pour voir si vous avez corrigé votre lecteur de vidéos archi pourri. Rectification donc: la première semaine de jeu n’est pas gratuite. C’est je jeu qui était gratuit pendant une semaine. Sacré différence pour ceux qui arrive en retard: dans ton cul l’essai gratuit.

Si ça n’avait pas été le cas, je vous aurait bien dit de regarder si ça marche mieux pour vous et de payer dans ce cas, mais là, c’est hors de question. Parceque le drame est que je suis malgrès tout convaincu que le jeu est vraiment très bien. Dommage que je ne puisse pas y jouer. Allors s’il vous plait, M. Viennot, je crois toujours en votre génie et votre talent, et je promet de redire plein de bien de vous sur ce blog, mais dépêchez vous de corriger ces problèmes techniques qui rendent le jeu jouable uniquement avec un débit de 200 GB/s et à des heures de veilleurs de nuit. Faites nous une seconde saison avec un nouvel essai gratuit pour que je vérifie que c’est plus utilisable, et promis, je reviens et je paye. Sans discuter. Parceque j’avais envie d’y jouer, à votre jeu, moi. Vraiment. Et essayez de vous souvenit que pour faire un jeu vidéo, il faut au moins un programmeur, un vrais informaticien, qui sache anticiper les difficultés techniques propres à ce type de media. Parcequ’en matière de jeu vidéo, le génie ne suffit pas. Il y a un minimum de technicité à alligner derrière.

Commentaires

  1. Alors sa réponse ?

    : D

Exprimez vous!

*